1
avril
2017

Le Dynamo fait 1-1 à son premier match PLSQ contre l'AS Blainville

Le Dynamo fait 1-1 à son premier match PLSQ contre l'AS Blainville

La glace est brisée! Le Dynamo de Québec vient d'affronter son premier adversaire PLSQ et le résultat est encourageant. Face à la puissante formation de l'AS Blainville, les hommes de l'entraîneur-chef Edmond Foyé sont restés solides tout du long et ont soutiré un verdict nul de 1-1.

L'attaque québécoise est sortie des blocs sur les chapeaux de roue. À la 8e minute seulement, après une récupération haute, l'attaquant Bastien Aussems s'est vu offrir une offrande en profondeur qu'il ne pouvait tout simplement pas refuser. Un contrôle et une frappe plus tard, la balle se retrouvait dans le petit filet, derrière le gardien blainvillois. 1-0 Québec.

Mais le club montréalais n'est pas une puissance de la ligue pour rien. La réplique allait venir à la 27e minute des pieds de l'ex-Impact Pierre-Rudolph Mayard. Après un problème de communication entre deux défenseurs québécois, celui que tout le monde appelle Papouche s'est retrouvé aux 35 mètres, ballon au pied. Le gardien du Dynamo Mario Gerges étant alors hors position, Mayard n'avait plus qu'à lober derrière le cerbère. 1-1.

Le match a pris fin sur ce pointage, mais les actions dangereuses n'ont pas manquées. Ce fut dans l'ensemble un duel équilibré, avec deux équipes venues pour compétitionner. « J'ai beaucoup aimé le rythme du match. C'était agréable à voir et je pense que les spectateurs ont apprécié le spectacle, a lancé d'emblée le pilote du Dynamo Edmond Foyé après la partie. Mais est-ce que c'était parfait? Non, pas du tout. Nous avons encore beaucoup de choses à travailler. Je pense toutefois qu'on se dirige dans la bonne direction. »

Questionné sur les points à améliorer avant le début de la saison le 14 mai contre Mont-Royal Outremont, Foyé n'a pas hésité longtemps. « Je vois deux éléments. Nous devons passer à un autre niveau au point de vue de la forme physique. Le style que nous voulons mettre en place demande un haut volume de jeu et pour y arriver, les gars doivent être en forme. Nous y arriverons. L'autre aspect à améliorer, c'est la finition. Nous avons manqué plusieurs actions qui auraient pu changer l'allure de la partie subitement. Je crois que c'est un manque d'automatisme. »

C'est somme toute un début de parcours fort prometteur pour le Dynamo de Québec. La suite de l'aventure se déroulera samedi prochain à 17h, toujours au Complexe Honco de Lévis. Pour l'occasion, le Dynamo recevra la visite du FC Lanaudière. Un autre test pour mesurer le travail accompli. À suivre...

 

Prochains matchs

            
Dimanche 22 octobre - 17:00 - PEPS